2011, départ canon puis été frais et automne sec

L’hiver a commencé tôt avec des premiers frimas en novembre déjà. Le début d’année 2011 a été marqué par des températures clémentes et un temps très sec. Le climat sec et chaud d’avril (un record depuis qu’il existe des mesures) a perduré aussi tout le mois de mai. Le 25 mai, on voyait les premières fleurs arriver, avec une précocité extrême. Du jamais vu !
Juillet détonna avec un retour du froid et des précipitations. L’avance s’estompa un peu. Août commença sur les traces de juillet mais dès le milieu du mois, une canicule fit exploser les thermomètres et une période sèche dura jusqu’à la fin des vendanges. La récolte s’étala sur 3 semaines mais le tout avec une dizaine de jours d’avance sur une année normale.
Les raisins étaient gorgés de soleil, riches en arômes et en tanins et d’une maturité idéale. Sans sortir les parapluies, nous avons pu tout encaver dans de magnifiques conditions.
Avec des sondages dans les Chasselas de plus de 75°Oe et de 99°Oe dans les Pinot noir, notre bonheur était bien visible. Ce d’autant plus que les quantités étaient un peu supérieures à 2010, année des plus maigres.