Terroirs
La caractéristique principale des sols vuillerains est sa très grande proportion de sable. La roche mère de molasse gréseuse donne des sols souvent légers, drainants et relativement peu calcaires. La déclivité des parcelles influence fortement la vie de la vigne
 
Terroir de Fichillien
Idéalement protégé des vents dans un léger amphithéâtre, exposé en premier coteau Sud Sud-Est toute proche du lac de Morat, ce terroir est un des lieux les plus privilégiés du Vully.
 
Le bas de pente aux sols profonds est très adapté au Chasselas qui mûrit aisément et permet de donner le Chasselas de Fichillien, très minéral.
 
L’étage supérieur est planté en Traminer qui dans sa version issue d’une vieille sélection massale donne le Traminer de Fichillien. Ce vin est un concentré du Vully issu d’une vinification blanche particulière.
 
Le dernier étage, sur les sols pentus et plus pauvres, est dévolu aux rouges qui sont ici le Gamaret et le Malbec. La maturité y est assurée chaque année grâce, en partie, à la déclivité. La récolte tardive de ces cépages rouges précède un élevage du vin de deux ans permettant d’allier puissance et finesse. C’est Elévation de Fichillien.
 
Terroir de Mur
Le terroir de Mur, sous le village éponyme, se caractérise par un sol avec une lentille plus argileuse que sableuse, conférant au Pinot noir une plus grande profondeur.
Vinifié en cru parcellaire, ce terroir donne des raisins à maturité lente qui restent à la vigne jusqu'aux derniers jours des vendanges. L’élevage réalisé en barriques de second passage permet de préserver la finesse et l’élégance du fruit du Pinot noir de Mur.
 
Terroir de Champerbou
De grande déclivité et situé directement à proximité du lac de Morat, le terroir de Champerbou est composé de la fameuse molasse bariolée bleue-grise et rouge du Vully (due aux oxydes de fer). Cette molasse est riche en marne mais on retrouve dans le sol une certaine quantité de sable issu de l’érosion des roches en amont de la parcelle.
Le Chardonnay de Champerbou élevé en barrique et vinifié en contact avec les peaux du raisin s’est imposé rapidement comme un des fleurons de notre cave.
 
Pente et régime en eau
Les sols en coteaux favorisent la maturation précoce du raisin grâce à l’influence positive de la pente et d’un régime hydrique limitant. Les sols se réchauffent vite et ils sont de faible profondeur en terre végétale. On y retrouve rapidement la molasse sous-jacente.
La maturité du raisin y est obtenue chaque année pour les cépages plus tardifs. On peut retrouver dans ces vins une forte présence de la minéralité due à la molasse proche.
 
Une grande partie des Spécialités et des Pinot noir sont plantés sur ce type de sol en coteau.
 
Dans les bas de pente et suite à des milliers d’années d’érosion, les sols montrent des sols profonds et bien pourvus en eau et en éléments nutritifs. La vigne prospère sans état de stress (stress = amertume négative). Les vins sont ainsi tout en finesse et en harmonie. Nos deux Chasselas proviennent de vignes de ces terroirs.
 
Les communes, le Vully intercantonal
La plus grande partie du domaine viticole ainsi que la cave se situent sur le côté ouest du village de Môtier au lieu-dit : Fichillien ou Fischilling, commune de Mont-Vully (FR). Nous travaillons aussi des vignes aux lieux-dits : Vau de Praz, Pavy, le Molard et le Crêt derrière les villages de Praz, Nant et Sugiez.
Les vignes de l’Etat de Fribourg se trouvent à l’est et au-dessus du village de Môtier aux lieux-dits : Vau de Cour, Battue et la Gravière.
 
Quelques vignes propriété de Christian Vessaz, situées sur la commune de Vully-les-Lacs (VD) complètent la récolte encavée. Elles sont situées à Vallamand, Chabrey et Guévaux.
 
La récolte est ainsi constituée de raisins provenant des parties fribourgeoise et vaudoise du Vully.




© 2008 - Tous droits réservés - Designed by ProUva Net